Photo sélectionnée par Pauline, en référence aux sessions de co-working auxquelles elle participe avec Cojob.

Depuis le mois de décembre 2019, nous suivons Pauline, Activ'Actrice, et l'évolution de son parcours professionnel et personnel depuis qu'elle a rejoint la communauté Activ'Action, en 2017. Découvrez le second épisode de son parcours avec ce témoignage. Un grand merci à Pauline pour son implication et sa sincérité.

Témoignage recueilli en janvier 2020. Retrouvez le premier témoignage de Pauline, en décembre 2019.

  • Comment te sens-tu depuis notre dernier rendez-vous?

Je dirais que j’ai pu avancer mais pas complètement comme je voulais, il me reste encore des choses à faire.

 

  • Lors de notre dernier rendez-vous tu expliquais que tu avais des entretiens les 13 et 14 janvier. Comment ça s’est passé?

Pendant l’entretien je me suis sentie plutôt à l’aise. Ils m’ont mis à l’aise, il n’ y a pas eu trop de décorticage comme j’ai pu le ressentir dans d’autres entretiens. Par contre, lire le CV, c’est toujours un peu gênant et fatiguant car il faut à chaque fois rebondir, donner des exemples, du coup réfléchir, se concentrer sur la période en question . 

J’ai bien répondu aux questions, il  y a eu des échanges mais ils ne me parlaient pas trop du poste, de comment ce serait tous les jours. J’aurais aimé qu’ils me parlent davantage des missions. J’ai posé des questions sur le contrat, sur le délai de réponse mais depuis je n’ai aucun retour de leur part. C’est assez frustrant. Je ne sais pas trop quoi en penser. Je me dis que si je n’ai pas de retour c’est que je ne leur correspondais pas. 

J’ai également eu un entretien chez pour un magasin de vêtement et je l’ai vécu comme un atelier. Cela m’a rappelé l’Activ'BoostPour évaluer notre capacité en groupe ils nous ont mis à plusieurs, on devait chacun choisir des objets que l’on ramènerait sur une île déserte, puis ensuite mettre nos idées en commun pour finalement ne choisir que quelques objets en commun.

Il a fallu une personne qui reformule, synthétise et présente le projet devant les autres, et ils m’ont demandé à moi de le faire. Je me sentais détendu, j’avais déjà été confrontée à ce genre de situation pendant les ateliers Activ'Action.

 

  • Concernant le premier entretien, est ce que tu penses que si on préparait les Activ'Acteurs ce serait plus simple?

C’est ton vécu donc tu sais de quoi tu parles mais c’est vrai que pendant les ateliers Activ'Action on se prépare, on s’entraîne à réfléchir à des exemples précis, à partager des expériences vécues donc ça aide. Pour ma part, j’ai tellement passé d’entretien que je suis à l’aise mais par contre comme j’ai des trous de mémoire, c’est déstabilisant.

 

  • Que dis-tu aux recruteurs par rapport à ces trous de mémoire?

Jusque là je n’ai pas eu à me justifier, ils ne m’ont pas demandé d’explications. Par contre, les recruteurs me demandent souvent pourquoi je n’ai que des petits contrats, pourquoi je n’ai pas de CDI mais ça ne dépend pas de moi.

 

  • As-tu eu d’autres entretiens?

Non

 

  • Quelles actions as-tu mis en place pour préparer tes entretiens?

Je me suis entraînée aux entretiens avec Timotei, un Activ’Acteur. On a fait des simulations d’entretien chez Cojob.

 

  • Cojob?

Cojob c’est le co-working que Timotei a mis en place.

 

  • Peux-tu nous en dire plus sur Cojob?

J’ai découvert Cojob, par hasard, grâce à une autre Activ’Actrice qui y participait. Je suis passée par Timotei pour l’inscription mais on peut s’inscrire directement sur le site qu’il a mis en place. Ce n’est pas toujours au même endroit, on change tous les jours mais par contre on essaye de faire en sorte que ce soit régulier. Par exemple, le lundi c’est à tel endroit, le mardi c’est chez tel participant, le mercredi c’est chez un autre etc...

Un groupe s’est constitué et chaque semaine on essaie de fonctionner de la même manière. On est en moyenne 6, on vient quand on veut, quand on peut. On est assez autonome, Timotei est souvent là mais pas toujours.

 

  • A quels ateliers Activ'Action as-tu participé depuis ce début d’année?

J’ai participé à l’Activ’English, un atelier créé par des Activ’Actrices.  Ce qui est sympa, c'est qu'elles sont 3 à faire l’animation, ça change ! C’est vraiment pour tous les niveaux. J’étais contente car pendant l’atelier on avait chacun un rôle, moi je devais noter les traductions au tableau. Je n’aurais peut-être pas osé avant mais là j’ai apprécié ce rôle.

C’est génial qu’il y ait les Activ English car en mars, j’ai un concours, et je dois présenter l’anglais donc ça tombe très bien. J’ai également participé à l’Activ’Pitch.

 

  • Ce n’était pas la première fois que tu participais à un Activ'Pitch, qu’est-ce qui t’a donné envie de revivre cet atelier?

Je sentais que mon pitch n’était pas encore abouti. Mélusine, l'animatrice, m’avait filmée et grâce à ça je m’étais rendue compte que j’avais trop de tics, j’ai vu mes défauts et je voulais les corriger.

 

  • Et as-tu appris quelque chose de nouveau?

Pendant l’Activ’English j’ai appris du vocabulaire en anglais, je suis repartie avec plein de mots, je suis contente.

L'Activ'Pitch m’a permis d’être à l’aise dans mon picth car ça m’entraîne, le fait de le répéter plusieurs fois, c’est moins stressant. Le fait d’avoir des retours d’autres personnes également, toujours dans la bienveillance. Ce sont des retours constructifs qui me permettent d’adapter, d’améliorer mon discours, un discours qui me correspond et qui donne envie à l’employeur. En effet, pendant l'atelier, je m'entraînais à pitcher sur un discours que je peux avoir lors d'un entretien d'embauche : comment convaincre et donner envie à un employeur.

 

  • Y-a-t-il un atelier, un sujet, un thème nouveau que tu souhaiterais aborder lors des ateliers?

Je sais qu’un Activ'Acteur veut faire un Activ'Espagnol, suite à l’Activ English.

 

  • Et toi même, souhaiterais-tu animer un atelier? Si oui, lequel? Et pourquoi?

Non, pas maintenant en tous cas je ne me sens pas encore à l’aise mais pourquoi pas...un jour….Ce serait un beau défi!

 

  • Quels sont tes projets pour les prochains jours? Et comment comptes-tu procéder pour atteindre tes objectifs?

Je souhaiterais finaliser une nouvelle lettre de motivation. J’envisage de la travailler avec Timotei pendant le co-working, pour faire une relecture. Il faut également que je révise l’anglais pour les concours. Pour cela, je vais continuer de participer aux Activ’English, lire des livres, éventuellement faire des exercices.

 

  • Si tu te projettes dans 6 mois, disons en septembre, comment est-ce que tu te vois?

D’ici là j’espère pouvoir travailler, avoir un CDI de préférence, pour la stabilité. Dans l'idéal, j'aimerais dans l’administratif, mais si c’est autre chose je peux m’adapter.

 

  • Qu’est-ce qui te motive dans un poste administratif?

J’apprécie l’accueil physique et téléphonique également, pour le contact avec les gens, les renseigner, prendre les rendez-vous.

J’aime aussi la rédaction du courrier, le fait de gérer l'agenda, d'organiser les réunions, de trouver une salle, d'envoyer les convocations, de faire une liste de présence. C’est assez varié et je sais ce que j’ai à faire.

 

  • Merci Pauline, rendez-vous le 25 mai pour suivre l'avancée de ton parcours ! :-)

 

Merci Pauline pour ce témoignage. Retrouvez la suite du parcours de Pauline prochainement...

Vous souhaitez aussi témoigner? Partagez avec nous votre témoignage court ici, ou contactez-nous depuis la boîte de dialogue de notre page contact, pour un témoignage plus long ! :-)

Partager cette page :