Mathilde & Louise, change le regard du chômage à Bruxelles!

25/04/2016

Nous avons le plaisir de vous présenter les deux fabuleuses Activ'Actrices, Mathilde, et Louise qui a notamment participé à la création de l'Activ'Up.  Toutes deux ont décidé de transformer la façon dont le chômage est vécu et perçu à Bruxelles et d'y développer une communauté Activ'Action. Découvrez leur retour d'expérience :)

 

 

 

Pouvez-vous vous présenter et nous dire ce que vous aimez faire et ce que vous aimeriez apprendre?

 

Louise~ 

J’aime faire de la recherche (c’est mon métier), ça me passionne et j’adore l’idée de pouvoir utiliser les travaux de recherche pour améliorer la société et leur trouver des applications dans la vie de tous les jours ! Sinon j’adore vraiment la montagne, l’Italie et l’Asie de l’Est, j’aime aussi danser et bien sûr j’aime plus que tout animer et partager, ah oui et je suis une fan inconditionnelle de jeux de sociétés !

 

Il y a tellement de choses que je voudrais apprendre, c’est impossible de tout lister, je suis de nature curieuse ! J’aimerais continuer à me former aux techniques de la Communication NonViolente (j’ai déjà un peu commencé), pour continuer sur ce plan j’aimerai beaucoup découvrir d’autres techniques de communication, notamment la PNL et acquérir les bases théoriques en psychologie.

 

Mathilde~ 

J'aime faire la grasse matinée, j'aime aussi beaucoup développer mes connaissances en nutrition/politique alimentaire et santé publique, et ça tombe bien car mon travail actuel est dans ce domaine. J'aime aussi découvrir de nouvelles recettes veggies et vegan, et en faire profiter les gens. Surtout quand ils sont sceptiques au début ;). J'aimerais arriver à être relaxée, moins angoissée, et trouver un travail qui m'épanouit et dans lequel j'ai un impact réel sur les Bruxellois, sur ma ville et pourquoi pas à une échelle plus large...

 

Activ’Action c’est quoi pour vous ?

 

Louise~ 

Activ’action c’est pour moi une communauté incroyable de personnes qui ont décidé et qui s’autorisent mutuellement à être vraiment elles-mêmes. Je suis fascinée par l’énergie des personnes que je rencontre, leur envie de bâtir un projet qui leur ressemble et Activ’Action permet vraiment de se « donner la permission » de réaliser des choses qui parfois sont bien éloignées de ce que notre éducation ou notre milieu social attend de nous, c’est faire sauter les codes et devenir soi.

 

Mathilde~ 

Activ'Action pour moi c’est la possibilité de donner de l’énergie et de l’enthousiasme à des gens qui arrivent parfois un peu abattus à l’atelier.

 

Vous avez décidé toutes les deux de fonder une communauté à Bruxelles, quel beau challenge! Qu’est-ce qui vous a donné envie de développer Activ’Action dans votre ville ?

 

Louise~ 

A l’origine j’ai trouvé une annonce postée par Activ’Action pour devenir community developer, je ne sentais pas que c’était ma place en revanche, j’ai été tout de suite très motivée par le projet et la vision proposée par Activ’Action. J’étais moi-même en recherche d’emploi et surtout en recherche de moi-même et cela correspondait parfaitement à la réflexion personnelle que j’étais en train de mener à ce moment-là. Du coup j’ai contacté Emilie et c’était parti !!

 

Mathilde~ 

Je n’avais pas de travail à l’époque, et étant pas mal concernée et révoltée par les problèmes de chômage chez les jeunes, j’ai décidé de donner de mon temps pour changer les choses, à mon échelle. Au début, on pensait se diriger uniquement vers les expats, mais finalement, on se rend compte que c’est plus intéressant de cibler les belges (francophones/néerlandophones), qui sont un public moins volatiles que les expats...

De plus, j’aime dynamiser les gens et donner de mon temps une fois par mois. Cela me fait faire des rencontres souvent intéressantes et inattendues.

 

Pensez-vous avoir acquis des compétences depuis que vous avez rejoint Activ'Action ?

 

Louise~

Oui clairement ! J’ai développé des compétences en animation de groupes mais aussi des qualités d’écoute et d’empathie. Ça m’a vraiment permis de gagner en confiance en moi, ce qui m’a aidé énormément lors des entretiens d’embauche. Par ailleurs j’ai énormément appris en termes de développement de communauté, ce qui requiert des compétences stratégiques, de communication et d’organisation.

 

Mathilde~ 

A fond (comme on dit en Belgique ) !! Je suis plus à l’aise quand j’anime les ateliers, ce qui je pense a forcément un impact positif dans mon travail et dans ma vie de tous les jours. Je pense aussi porter un regard plus bienveillant sur des gens qui sont très différents de moi, avec lesquels je n’imaginerai pas être en contact. Que du positif! 

 

Comment aimeriez-vous qu'Activ'Action évolue / se développe ?

 

Louise~

Mon plus grand désir serait qu’Activ’Action puisse toucher encore plus de monde et en particulier des personnes défavorisées ou en situation de grande précarité. C’est très important pour moi que les méthodes que l’on expérimente puissent être adaptées à différents contextes sociaux et que la communauté permette une grande diversité dans les profils qu’elle rassemble. Enfin ce qui serait absolument fabuleux serait que pôle emploi généralise les ateliers à l’ensemble de ses inscrits !

 

Mathilde~ 

Développer un vrai réseau de bénévoles, trouver d’autres partenariats, faire des ateliers en néerlandais… Devenir connu à Bruxelles !!

 

Quelques anecdotes d’Activ’Action à Bruxelles ?

 

Louise & Mathilde~

On est en train de recruter des volontaires pour animer des ateliers en flamand ! Par ailleurs on relance les Activ’Up une fois par mois (en anglais et en francais), nous passons donc à deux ateliers par mois, un Activ’Boost et un Activ’Up, toujours en partenariat avec le Muntpunt.

 

Une citation qui vous inspire ?

 

Louise~

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde». [Gandhi]

 

Mathilde~ 

« Tout vient à point à qui sait attendre ».

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le FSE et l'Eurométropole de Strasbourg soutiennent Activ'Action

March 12, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents