Pour pouvoir transformer sa période de chômage en une expérience constructive, voici certaines actions que les Activ'Acteurs mettent en place pour s'adapter à 

LA BAISSE DE REVENUS

Choisissez celles qui vous conviennent le mieux ;) 

- Dans la majorité des cas, une période de chômage s'accompagne d'une baisse des revenus. Si vous traversez une période de difficultés financières, vous avez le droit de demander de l'aide. Plusieurs structures et services sont là pour soutenir et accompagner ces périodes difficiles :

- Pour mieux anticiper la baisse des revenus, il peut être utile de mettre en place un tableau de suivi de son budget grâce au Tableur Excel gratuit disponible en ligne.

- On peut aussi en profiter pour adopter de nouveaux gestes pour réduire ses dépenses d'énergie. 

- La méthode BISOU permet aussi de repenser sa manière de consommer en se demandant avant chaque achat :

  • B comme Besoin. A quel besoin cet achat correspond-il ?

  • I comme Immédiat. Dois-je l'acheter immédiatement ?

  • S comme Semblable. N'ai-je pas déjà quelque chose de semblable ?

  • O comme Origine. Quelle est l'origine de ce produit ?

  • U comme Utile. Cet objet me sera-t-il vraiment utile ?

- Malgré une baisse de revenus, la période de chômage peut être propice au lancement d'activités et la concrétisation de projets :

  • Il existe différentes aides à la création d’entreprise ;

  • On peut aussi faire appel au financement participatif  (crowdfunding), pour financer un projet professionnel ou personnel. Il existe plusieurs plateformes : 

    • Ulule : met en avant des projets originaux, solidaires, créatifs, innovants par l'intermédiaire d'un financement participatif. Donnons vie à nos projets en échange de contreparties.  

    • Kisskissbankbank : Une plateforme de financement participatif de projets destinée aux réalisateurs, aux musiciens, aux designers, aux développeurs, aux dessinateurs, aux explorateurs, aux écrivains, aux journalistes... 

    • Kickstarter : Pour les artistes, les musiciens, les réalisateurs, les designers et autres créateurs

    • Babeldoor : Des outils de collecte participatifs pour bâtir ensemble de beaux projets associatifs !

- De plus, il existe des alternatives à l'achat d'objets ou de services, telles que : 

- On peut aussi dénicher de belles choses en passant par :

 

 

- A noter aussi qu'il existe de nombreuses réductions  pour les personnes en recherche d'emploi (trains, cinémas, musées, etc.)

- Pour partager des moments conviviaux avec ses proches, sans se ruiner, pourquoi ne pas tester le concept de l'auberge espagnole ;)Le principe est simple : chaque personne ramène un petit plat à partager avec les autres, l'occasion de développer ou faire découvrir ses talents culinaires !

- Et pourquoi ne pas en profiter pour se créer de nouvelles habitudes de déplacement, si cela est possible, via :

  • Le covoiturage, une bonne façon de créer du lien social avec ses voisins ou avec des inconnus (Blablacar) ;

  • Les grandes lignes de bus permettent de se déplacer d'une grande ville à l'autre à bas prix (FlixBus, Ouibus...) ;

  • Le vélo ;

  • Le service Ouigo de la SNCF, propose des billets de trains à petits prix ;

  • Et pour un train toujours au même prix, il existe TGV POP. Votons pour le trajet de notre choix, afin de bénéficier d'une réduction de dernière minute. 

 

- Il existe aussi Drivy, pour faire louer sa voiture pendant que l'on ne l'utilise pas ;).

- Enfin, selon ses besoins et ses envies, il est possible de faire de l’intérim ou de faire des missions à temps partiel :

- Cela peut être l'occasion de se mettre au bricolage et de développer sa créativité. La tendance Do It Yourself ou « faire par soi-même » permet de s'inspirer ; d'apprendre à recycler ; à réutiliser des objets sans se ruiner ;) ! Une occasion de se questionner sur la nécessité d'une partie de ses achats. Pour trouver des DIY, on peut se rendre sur :