"Activ’Action, pour moi, c’est avant tout une communauté transgénérationnelle..."

02/06/2016

Une figure de la communauté parisienne, Eric, a rejoint Activ'Action il y a quelques mois déjà. Il s'est notamment fait connaître lors de la journée des Activ'Acteurs en proposant une activité de lâcher prise qui a eu un franc succès! Très présent dans les différents évènements de l’association, il s’est lancé le challenge, avec Peter, un Activ’Acteur qui propose des sorties en anglais sur Paris, de partager une de ses nombreuses passions en créant un atelier de toute pièce.

Découvrez dans cet article le témoignage d’Eric et le nouvel atelier d’Activ’Action : l'Activ’Mind Mapping...

 

 

 

Pour les personnes qui ne te connaissent pas encore, si tu devais faire une belle caricature de toi-même, que serait-elle ?

 

Une caricature de moi ? Hum ! Je dirais un polichinelle à ressort jaillissant de sa boite, une casquette à hélice sur la tête, un couteau suisse et une loupe à la main.

 

 

Tu es un grand passionné et un grand curieux… Pourrais-tu nous parler en quelques phrases de tes passions ?

 

Et bien j’ai de multiples passions et je suis bien certain de m’en trouver de nombreuses autres... L’aviation légère, le tir à l’arc, l’équitation, la lecture de romans de SF, la lecture d’essais, Dr Who, Zardoz.

Les sciences humaines en général. Les grandes questions philosophiques mais principalement savoir quelle est la part de la subjectivité dans la réalité objective.

J’aime la photo, le cinéma et les techniques cinématographiques : écriture scénaristique, mise en scène, montage

 

 

Si tu devais transformer ses passions en une action, comment tu la verrais ?

 

Je ferais un truc qui apporterait du bonheur ou de l’espoir aux autres. Quelque-chose qui aille vers un mieux, qui vise l’harmonie.

 

 

Tu t’es aussi intéressé au MindMapping, peux-tu nous expliquer cet outil et pourquoi avec Peter vous avez voulu créer un atelier Activ'Mind Mapping?

 

Le MindMapping est une forme d’écriture. C’est un moyen pratique pour capturer des idées au vol, que ce soit pour réfléchir sur une idée à soi ou prendre des notes durant une conférence, un exposé…

 

C’est aussi un bon outil pour faciliter un apprentissage : décrire facilement ce que l’on connaît d’un sujet pour le réviser, extraire l’essentiel d’une publication ardue, intégrer ses réflexions lors de la préparation d’un exposé ou d’une thèse… 

 

Les applications du MindMapping ne sont limitées que par notre imagination. Pour Activ’Action, l’idée c’est d’abord de présenter l’outil et de se le  « mettre en main » puis de l’utiliser dans un but pratique. Le but pratique peut différer selon l’atelier envisagé.

Notre premier atelier avait pour thème « nos objectifs de vie », il a beaucoup plu et on le refera, c’est certain. On a également envisagé d’aborder d’autres sujets comme « s’organiser et répartir son temps », « développer une compétence et changer » ou encore « préparer un entretien ».

 

Activ'Action c'est quoi pour toi ?

 

Activ’Action, pour moi, c’est avant tout une communauté transgénérationnelle et bienveillante. C’est un lieu de partage fécond où je prend plaisir à donner autant qu’à recevoir. C’est un espace pour reprendre courage et une solidarité qui s’invente en avançant.

 

C’est aussi là où je peux me retrouver quand je me cherche !


 

Question libre…. Crée ta question et ta propre réponse!

 

Ma question : Comment s’en sortir dans ce monde si troublé où les richesses excessives côtoient la très grande pauvreté, où les activités des hommes ont perturbé l’équilibre naturel de la planète en 300 ans (une douzaine de générations !), où la violence ressentie exacerbe les tensions et pousse les plus faibles vers des positions extrêmes ?

 

Ma réponse : Il faut remettre de l’humanité et de la tendresse dans nos vies, arrêter de penser en termes d’équilibres financiers, arrêter tous ces calculs d’apothicaires qui transforment des êtres vivant de chair et de sang en des lignes d’écriture comptables. Ceux qui rejettent cette idée au nom de la realpolitik et de la raison d’Etat tout en se gaussant d’un monde de bizounours on tort. Ce n’est peut-être pas encore perceptible pour tous mais le monde est parcouru de belles idées et de formidables initiatives, elles sont multiformes et portent une multitude de noms, elles se diffusent dans les anfractuosités de nos cités-béton comme l’eau vivante qui nourrit la plus petite racine.

 

La liste est infinie et en perpétuel changement mais pour ne pas rester dans l’abstrait voici celles qui me viennent à l’esprit là, tout de suite : les entreprises humanistes, les innovations frugales, les initiatives citoyennes, l’agriculture biologique, les cosmétiques naturels, l’esprit pionnier des startups, les thérapies humanistes, les tiers lieux, l’open source dans la pluralité de ses formes, la psychologie positive, les collaborations Etat-Entreprises-Citoyens, etc.

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le FSE et l'Eurométropole de Strasbourg soutiennent Activ'Action

March 12, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents