Bilal a choisi de changer le regard de la période de chômage à Marseille

23/03/2016

Lors du tour de France d'Activ'Action en février dernier, Pauline et Ovadia ont rencontré Bilal à Marseille qui a rejoint la communauté pour la déployer et animer des ateliers dans cette magnifique ville. Il revient sur son expérience...

 

Comment as-tu connu Activ'Action ?

 

Une amie, Pauline Soria, m’a parlée d'Activ’Action car elle anime déjà des ateliers.


Pourquoi souhaites-tu développer Activ'Action à Marseille ? Qu'est-ce que ça peut t'apporter ?

 

Parce que le concept m’a plu. Je suis passionné de développement personnel.

 

Je pense que les ateliers proposés par Activ’Action peuvent aider les chômeurs dans le développement de leur potentiel et c'est ce qui me motive à organiser ou animer des ateliers.

 

Activ’Action est une bonne base et un laboratoire pour me lancer.

 

Comment aimerais-tu qu'Activ'Action évolue / se développe ?

 

J’aimerais qu'Activ’Action développe des ateliers sur les compétences savoir-être de manière plus ciblée. Mais je crois qu'ils sont déjà en train d'y réfléchir...

 

Un bon plan, conseil que tu as envie de partager avec les autres chercheurs d'emploi ?
 

Il y a juste une règle pour trouver un emploi. Le reste sont plus des recommandations ou des pistes à explorer !

La règle : comprendre ou déchiffrer le besoin de son futur employeur et lui donner ce qu’il a besoin. C’est tout.

 

Une citation que tu as envie de partager aux autres Activ'Acteurs ?


"La plupart des choses dans le monde ont été accomplies par des personnes qui ont continué à essayer quand il semblait n’y avoir aucun espoir." [Dale Carnegie]

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le FSE et l'Eurométropole de Strasbourg soutiennent Activ'Action

March 12, 2018

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives